Déclaration liminaire

 

Union Justice FO

 

au CTM 11 janvier 2016

 

 

 

 

Madame la Ministre,

Monsieur le Secrétaire Général,

Mesdames, Messieurs les membres du CTM

 

A l’ouverture de ce CTM, premier de l’année 2016, il apparait primordial de rendre hommage une nouvelle fois aux victimes des attentats terroristes de 2015, de penser au chagrin de leurs familles, et de saluer le rôle des acteurs de sécurité et de secours qui sont les garants de la protection de nos concitoyens, c'est-à-dire du principe fondamental de Liberté.

 

La récente tentative d’attentat contre le commissariat du 18ème arrondissement montre que la vie des français et les symboles de notre République sont désormais en permanence menacés par des terroristes qui, placés sous un drapeau ennemi, mènent une guerre sur le sol français.

 

Face à ce danger, il était donc indispensable et urgent de combler un lourd retard afin que les services pénitentiaires connaissent un renfort des moyens de fonctionnement et les personnels pénitentiaires une amélioration de leurs conditions de travail.

 

Dans ce cadre, pour FORCE OUVRIERE, le relevé de conclusions, signé le 14 décembre dernier entre le Ministère de la Justice et les Organisations Syndicales initiatrices du mouvement social porteur de ces revendications, procure une avancée importante.

 

Tout en exprimant cette satisfaction, FORCE OUVRIERE sera donc vigilant et assidu aux groupes de travail afin que tous les sujets mentionnés soient mis en application dans les meilleurs délais.

 

Pour autant, concernant les personnels techniques de l’administration pénitentiaire, l'arrêté modifiant les indices de pieds de grilles d'adjoints techniques acté lors du CTM du 14 décembre 2015 n'est toujours pas paru au JO alors que vous aviez indiqué qu'il s'agissait d'une priorité pour l’administration. Les agents concernés sont de plus en plus pénalisés financièrement par ces retards répétés. La parution devient urgente, de même que la mise en place d'une solution permettant de compenser la perte de salaire depuis janvier 2014.

 

De même, la réforme statutaire des personnels techniques est quasiment restée au point mort. FO a été reçu en réunion bilatérale sur les métiers au 1er semestre de décembre 2015, et les autres OS viennent à peine d'être reçues. Or, le planning initial des travaux prévoyait un projet de réforme statutaire et indemnitaire courant janvier 2016 : les services de la DAP ont largement dépassé le calendrier prévisionnel. Pourtant ce sont ces services qui nous ont annoncé un calendrier resserré avec dès septembre 2016 un retour de la DGAFP sur le projet validé par les OS. Comment peut-on expliquer aux agents un tel retard sur ce dossier ? FO a pourtant fourni un projet complet depuis déjà de nombreux mois.

 

Enfin, Force Ouvrière constate que le nombre de postes offerts aux CAP d'adjoints techniques et techniciens n'est pas le reflet réel de toutes les vacances de postes, mais qu'il met à jour le manque cruel de personnels techniques sur le terrain. FO vous a alertés à maintes reprises depuis plusieurs années sur les manques d'effectifs en personnels techniques et à ce jour rien n'a été fait par vos services. Quant aux recrutements de personnels de catégorie A sur concours interne et externe, ils sont supprimés depuis plusieurs années. FO demande des recrutements massifs sur concours de personnels techniques de toutes catégories (A, B et C) afin de permettre de combler l'ensemble des postes réellement vacants.

 

Nous ne tolérerons plus de recrutement par saupoudrage faits uniquement pour combler les urgences ou les vacances de postes dans les établissements « amis ».

 

 

 

Merci pour votre attention.

Pour les membres FO du CTM

Fait à Ris-Orangis, le 11 Janvier 2016

La Présidente,

Valérie BRUNET